Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 septembre 2011 6 03 /09 /septembre /2011 13:24

Singer fabrication anglaise (12)

singer fabriquée aux etats unis d'amerique (9)

Il était une fois…

NON

 

De tout temps, la femme et la machine à coudre..

NON

 

Dans un beau pays..

NUL

 

Je ne sais pas comment commencer le récit de mes tribulations de cet été. J’ai fait le tour des machines à coudre de ma vie pour les photographier. D’autres préfèrent les couchers de soleil, on peut admettre.

 

 singer fabriquée aux etats unis d'amerique (31)

J’avais gardé des souvenirs plus vagues que je ne croyais de ces machines, parce que quand j’ai vu de près les bEEEEEEEEEEEEEEtes sur lesquelles je me suis fait les griffes !!

singer fabriquée aux etats unis d'amerique (25)singer fabriquée aux etats unis d'amerique (26)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

singer fabriquée aux etats unis d'amerique (42)

 

Ni une, ni deux, je prends des photos et je fais une page sur mon site. Ca vaut toutes les présentations du monde.

 

Vous regardez déjà la Singer « fabriquée aux états unis d’Amérique », j’en suis certaine.

singer fabriquée aux etats unis d'amerique (31)J’ai débuté dessus. Pas parce que j’aurais fait partie de cette époque, mais justement parce que la bêêête était obsolète quand j’étais enfant et sans doute pas encore assez vieille pour être objet d’art. singer fabriquée aux etats unis d'amerique (28)La machine fonctionne à l'énergie "animale" avec une pédale (le moteur -non électrifié- est actionné par  le pied de la couturière -c'est le principe du moulin-) mais elle est électrifiée pour l’éclairage.

 

 

Elle appartenait à ma grand-mère. Souvenirs, souvenirs, mon vélo pour y aller, les chutes de tissus du grenier pour faire des habits de poupée, ma petite place sur un coin du palier (pour ne pas déranger..),  les tomates farcies que ma grand-mère cuisinait alors pour moi. Les étés du passé : y a pas mieux !

singer fabriquée aux etats unis d'amerique (64)la machine dans son meuble (que je n'ai pas photographié)

 singer fabriquée aux etats unis d'amerique (87)singer fabriquée aux etats unis d'amerique (86)singer fabriquée aux etats unis d'amerique

 

 

 

 

 

 

singer fabriquée aux etats unis d'amerique (91)singer fabriquée aux etats unis d'amerique (89)

 

Mon autre grand-mère n’avait pas de machine. Elle m’apprenait à repriser et à broder. Je faisais semblant « d’aller jouer dehors » (suivant les ordres parentaux soucieux de mon hygiène de vie) et j’allais tirer l’aiguille en cachette avec cette grand mère. On reprisait tout ce que l’on pouvait trouver dans la maison, même si c’était parfaitement inutile !!!!

 

 

 

 Il y avait aussi une grand-tante dans le tableau. Singer fabrication anglaise (1)

Elle aussi m’installait sur sa « vieille machine à coudre » (une autre Singer, de fabrication anglaise, actionnée avec une pédale par l'utilisatrice, sans éclairage. On la voit dans son meuble sur la première photo.). Singer fabrication anglaise (10)Elle m'installait sur la véranda (pour ne pas déranger..). Son mari, très bricoleur avait essayé de moderniser la machine des années plus tôt en y fixant un moteur et une lampe (blancs tous les deux). Du coup la pédale (qui faisait fonctionner la machine) a disparu. Trop chou cette marche vers le progrès ! J’ai tenu à faire les photos avec ce moteur bricolé (on l'aperçoit par derrière, sous la lampe).Singer fabrication anglaise (4)

 Singer fabrication anglaise (5)Singer fabrication anglaise (7)

 

 

Petit à petit, je suis passée des coins « pour ne pas déranger » Elna (1)au bout de la table de la salle à manger chez ma mère : sacrée promotion et j’ai acquis le droit d’utiliser « la belle ELNA ». Elna (2)Qui est devenue « la vieille ELNA » quand ma mère s’est lancée dans l’achat d’une plus moderne machine. Elna

 

 

Quelle marque ??? Je ne sais plus. Mais pas une Singer. Ca avait fait du bruit dans le Landernau familial, ce signe d’indépendance. Déjà, auparavant, elle avait pris la liberté de choisir Elna. Ca commençait à lasser ce manque de conformisme familial !

 

 

 

Cette machine de haut niveau (la neuve, celle qui a succédé à l'ELNA), a été volée dans les jours qui ont suivi la mort brutale de ma mère.

  

Oh ! Ames poussiéreuses ! J’espère que tous vos ourlets ont foirés, que jamais les rayures ne se sont coordonnées, que vous n’avez jamais maitrisé la tension du fil et des tas de choses dans ce genre, pour vous et jusqu’à la 30ème génération.

 

Au début, bien entendu il était hors de question que je touche à cette nouvelle machine (il est vrai que j’étais vraiment enfant, CE ? CM ? le primaire en tout cas).

Je suis donc devenue de droit l’utilisatrice principale de « la vieille ELNA ». J’en ai retrouvé le mode d’emploi. Regardez, le bras métallique se déplie pour coudre, il sert à actionner le moteur. On démarre et on accélère en écartant le genou droit !

Elna (5)

Quand à la nouvelle machine, en quelques mois, j’en montrais le fonctionnement à ma mère (j’avais lu le mode d’emploi, hé, hé, hé). J’ai gagné du coup du galon : le droit de l’utiliser ET le droit de coudre sur le grand côté de la table, à la même place que ma mère.

 

Exit alors la « vieille ELNA ». Je l’ai oubliée, et je n’ai aucune idée de l’endroit où elle se trouve : au cimetière des machines qui ont été chéries puis traitreusement oubliées, je suppose.

Elna (3)

Elna (4)

 

Une étoile filante a traversé ma vie quand j’ai quitté la maison parentale : une des premières machines fabriquées au Maghreb pour la France (avant que ce ne soit moins cher de fabriquer en chine). Une « sans marque » (ça aussi c’était une nouveauté) jaune pinson, simple, fiable. Perdue/volée lors d’un déménagement… vous n’aurez donc pas de photo.

 

 

Dans toute cette histoire, il y a aussi une marraine.

Pas une bonne fée (plutôt du genre dragon avec tout le monde sauf avec les enfants). Quand je suis devenue adulte elle m’a offert SA machine à coudre : une SINGER 784. singer 784 (1)Elle l’avait achetée à ma naissance pour coudre ma robe de baptême ! (Disputes autour de ma robe (mes robes) de baptême entre toutes ces femmes au fort caractère qui n’avaient qu’un domaine trop petit pour exercer leur pouvoir et leur intelligence. Sanglante, profonde, la dispute. Des années plus tard, j’en entendais encore parler). singer 784 (6)

« Ces machines valaient parfois un an de salaire à l’époque », m’a dit une spécialiste, il y a quelques mois.

« Oh tu sais je ne peux plus coudre, avec mes yeux, je n’en ai plus l’usage », m’avait dit ma marraine en me la donnant. Et je l’ai cru !

singer 784 (8)

 

 

 

 

 

 

Impossible d’évaluer le nombre d’heures que j’ai passées en compagnie de cette machine. Une partie des travaux montrés sur ce site lui sont dûs encore.

 

 

 

 

 

Alors quand elle a rendu l’âme, j’ai investi encore dans une SINGER. Sans réfléchir, lien affectif ou retour du conformisme familial. Mon seul regret : ne pas en avoir choisi une plus performante.

 singer confidence

Voilà. Fin de l’histoire. Vous en savez désormais plus sur moi que beaucoup de gens.

Comment vouliez vous que j’échappe au virus de la couture avec une telle filiation ! Mutation des gènes + intraveineuse !

Aucune de ces ancêtres n’en avait fait son métier mais toutes avaient rêvé d’habiller la famille de leurs mains (habiller et nourrir SA famille, mieux que les autres. Puis en arriver à habiller les autres mieux qu’ils ne sont dans leur famille ! Combat pour la sphère d’influence, la suprématie et la reconnaissance. On ne le dira jamais assez : la couture est un sport de combat et une arme même pas secrète de conquête de territoire).

 

singer fabriquée aux etats unis d'amerique (89)

Pendant ces terribles affrontements, moi je me rêvais drapière en Flandre, ou costumière de théâtre, ou lissière aux Gobelins etc…

Et bien pas du tout ! Je suis allée imposer mon sale caractère et mes désirs de puissance dans des domaines bien différents.

 

singer fabriquée aux etats unis d'amerique (90)

singer fabriquée aux etats unis d'amerique (92)

MAIS le retour de l’inconscient a fait son œuvre  (toujours se méfier de celui-là). Je me suis perfectionnée en lisant les patrons et en tâtonnant. J’ai souvent tout abandonné et tout repris. Je ne suis toujours pas certaine que coudre soit utile ou rentable dans le monde d’aujourd’hui. Mais je couds.

Et j’essaie de ne pas être jalouse quand les petits de la famille portent autre chose que MES coutures (qui sont devenues aujourd’hui, ainsi le veut l’époque, MES CREATIONS).

 

singer fabriquée aux etats unis d'amerique (88)

N’empêche, elles riraient bien mes ancêtres en voyant mon site.

 

Je le leur dédie.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by mamik creations - dans purs Dlires
commenter cet article

commentaires

Mireille 17/06/2017 11:17

Ah que de souvenirs j'ai de ces merveilles de machines ,j'ai commencé sur une similaire à celle que tu as utilisé toi aussi qui appartenait à ma mamie ,toutes mes robes de jeune fille ont été cousue sur cette machine (peu de sous pour m'habiller vu la séparation de mes parents) ,je couds toujours et je me suis faite une promesse je n'achète plus rien ,tout ce que je porte est cousu de mes mains/machines
J'ai une Bernina qui a 39 ans et une petite Singer achetée dernièrement pour les points décoratifs.
je me suis régalée de lire ton histoire,encore!
Bises de Belgique
Mireille

mamik creations 19/06/2017 10:33

ça secoue la vue des machines. tous les souvenirs reviennent

clarisse 10/05/2013 10:22


Elle seraient fières aussi. :)


Ma mère à la même machine que celle héritée de ta tante. Elle date d'il y a 35 ans je crois (il me semble qu'elle l'avait acheté apres leur mariage) et elle n'a jamais été remplacée.


J'aimerais bien qu'un jour mes filles ou petits enfants puissent raconter comme tu le fais leur début créatifs :)

Amie 11/07/2012 15:33


Eh oui, que de souvenirs ces vielles machines, j'en ai toute une collection, dont deux Elna qui cousent toutes les deux très bien... Merci pour ces réminiscences... 

mamik creations 12/07/2012 08:59



J'ai vu aussi sur ton blog des photos de "mon" ELNA, celle de mon enfance, avec ses burettes d'huile et de petrole, sa malette etc....... la aussi que de souvenirs!!!!



Françoise 26/09/2011 14:54



J'ai reconnu le shpynx !


Et pourtant je n'ai pas tout à fait l'âge de Toutankamon...


J'ai appris à coudre sur la même machine, avec ma grand-mère.



mamik creations 27/09/2011 19:47



Ah ah, toute une culture en commun!



SULLIUS 15/09/2011 14:36



quel reportage..:!!!!


une plongée dans le temps pour moi aussi quand maman genebviève cousait à sa machine..


amicalement, sullius



mamik creations 15/09/2011 21:43



Genevieve??? Il ya des Genevieve dans ma famille. Qui cousaient aussi. Merci pour le message.



On Fouille Ici : (Patience, Tout Est Mal Classé )

Aventures Z'héroïques

  • Trois petits riens
    Trois petits objets confectionnés avec des restes. Des restes de ce sac de plage. Je recycle un drap de plage de ma fille quand elle était adolescente. trop de souvenirs pour la jeter! Il fallait ces souvenirs pour la jeter parce que j'ai assembler 4...
  • jupe short rouge avec roses
    Voici la jupe short des patrons japonais de "petites filles modèles" où il y a plusieurs modèles de shorts. Très pratique pour les petites filles qui aiment être à l'aise, ne pas se faire embêter à l'école (ce qui est incroyable au passage, de faire embêter...
  • poisson de vacances
    Une nouvelle couverture en wax. Comme j'en ai déjà fait plusieurs. Celle-ci est constituée de trois pièces de tissus africains, trois morceaux achetés chez Toto à Barbès, il y a quelques années, du temps où Toto ne vendait pas les fax au prix de l'or...
  • belladone de soleil
    Sur mon légendaire mannequin penché (que je désespère de relever) une nouvelle Belladone Ce super modèle, je voulais depuis longtemps la faire en tissu africain. J'ai choisi un wax fabriqué au Nigéria. C'est un coton assez épais. Que j'ai assorti à des...
  • chemise garçon avec lapins
    Une nouvelle chemise pour mon petit-fils, avec "vêtements faciles pour filles et garçons", des éditions de Saxe (chemise à capuche n°1) par Noriko ONODA et Atsuko MARUYAMA. Nouvelle version sans capuche cette fois ci, mais originale comme me le demande...
  • c'est l'anniversaire d'Harry Potter
    En fait c'est l'anniversaire de la publication du tome1. Je crois qu'il y a 20 ans aujourd'hui. C'est donc le moment de vous montrer les trois robes de sorcier que customisées pour mes petits enfants. Est ce que ça a été un gros travail? Je l'avoue non....
  • carrément vingtième siécle
    Copiée sur une vieille robe (de grossesse) du vingtième siècle (années 60? 70? 80?). Avec un tissu acheté il y'a plusieurs années pour son côté sixties. des manches à ailerons (ouai, ben je ne sais plus comment ça s'appelle, LOL). Une encolure très sage....
  • scarlett vert anis
    Pour moi qui aime porter de la couleur, qui aime les robes larges, qui aime le lin. J'aime tant ce patron Scarlett de Scarlett et Marguerite! Que la créatrice ait dû mettre la clé sous la porte n'empêche pas de toujours rendre hommage à son travail. J'ai...
  • la jupe à plumes
    C'est la jupe anémone de Deer and Doe. Un modèle qu'on ne présente plus tant il est diffusé sur les blogs des couturières. Je l'ai faite pour ma fille, en taille 44, dans un wax, un tissu africain de chez Vlisco. Une pure merveille. Qui exceptionnellement...
  • Chardon, chardons
    Titre facile, Je l'admets. Mais comment l'éviter quand on se met à coudre (encore!) jupe Chardon de Deer and Doe, dans un tissu à chardons? Pas fait exprès. San doute une association inconsciente d'idées. Envie de la finir rapidement? J'ai parfois fait...